Vous avez aimé un événement ?

Vous aimeriez retrouver le nom des artistes ou des intervenants ? Retrouvez toutes les activités passées en sélectionnant ci-dessous à gauche le jour à partir duquel vous souhaitez que s’affichent les archives :

Avr
26
mer
2017
Le Pavillon des cultures arabes au Salon du livre de Genève 2017 @ Palexpo
Avr 26 @ 9 h 30 – Avr 30 @ 19 h 00

Le pavillon des Cultures arabes 2017

 

logo-pavillon-jaune-300x277s logo-pavillon-rouge-300x277S logo-pavillon-bleu-300x277s logo-pavillon-vert-300x277s

 

Le programme du Pavillon

 

le programme en PDF

 

 

 

 

 

Avr
27
jeu
2017
« Allers-retours : quels rapports entre musique populaire et musique savante ? ». Colloque international sur la musique d’Italie et de la Mediterranée @ Université de Genève - Département d'histoire de l'art et de musicologie
Avr 27 – Avr 29 Journée entière
« Allers-retours : quels rapports entre musique populaire et musique savante ? ». Colloque international sur la musique d'Italie et de la Mediterranée @ Université de Genève - Département d'histoire de l'art et de musicologie | Genève | Genève | Switzerland

« Allers-retours : quels rapports entre musique populaire et musique savante ? » est un colloque international organisé par l’Unité de musicologie de l’Université de Genève, en collaboration avec la Haute école de musique de Genève.

Le projet est né d’une idée de base : déclencher un nouveau débat autour d’une thématique très importante de la recherche musicologique et ethnomusicologique, à savoir le rapport entre musiques « savantes » et « populaires », qui peut être défini comme un « aller-retour » continu entre ces deux mondes.

Ces trois jours de colloque permettront la rencontre de musicologues, ethnomusicologues et musiciens autour d’un fil rouge propre à chaque jour. Le but est de proposer et de faire dialoguer des points de vue les plus différents, qui seront apportés par des spécialistes européens (Italie, France, Suisse, Espagne), et de construire un lien didactique entre apports théorique et pratique.

Il s’agit d’un colloque très particulier, dont une grande partie sera consacrée à la mise en pratique des apports théoriques: quatre masterclasses pour les étudiants de l’Université et de la Haute école de musique seront organisées parallèlement aux conférences. À la fin des masterclasses les étudiants auront l’occasion de se produire en concert avec les spécialistes.

Le point d’orgue du colloque sera le concert final avec l’Orchestre multiethnique de la Haute école de musique de Genève, qui constituera aussi un moment important de réflexion autour des thématiques liées à l’immigration.

Une crise humanitaire aux portes de l’Europe @ Théâtre du Grütli
Avr 27 @ 18 h 00
Une crise humanitaire aux portes de l'Europe @ Théâtre du Grütli | Genève | Genève | Switzerland

Une crise humanitaire aux portes de l’Europe
Comment s’organise la solidarité ?

L’exposition « Une crise humanitaire aux portes de l’Europe » a à cœur de remettre les individus au centre de la discussion. Il s’agit de mettre en perspective la portée de ce qu’on a appelé la « crise migratoire » et de la considérer dans sa dimension humanitaire. Par le pouvoir de l’image, les clichés amorcent une réflexion sur les conséquences de l’arrivée en Europe et de la vie dans les camps pour ces populations déracinées. Cette exposition présente les clichés du photojournaliste américain Gabriel Green qui s’est intéressé au quotidien dans les camps de Grèce, captant avec la même objectivité les moments de détresse et de bonheur. Il ressort de ces images un véritable sentiment d’humanité, de compassion et de solidarité.

Une crise humanitaire aux portes de l’Europe @ Théâtre du Grütli
Avr 27 @ 18 h 00
Une crise humanitaire aux portes de l'Europe @ Théâtre du Grütli | Genève | Genève | Switzerland

Une crise humanitaire aux portes de l’Europe
Comment s’organise la solidarité ?

L’exposition « Une crise humanitaire aux portes de l’Europe » a à cœur de remettre les individus au centre de la discussion. Il s’agit de mettre en perspective la portée de ce qu’on a appelé la « crise migratoire » et de la considérer dans sa dimension humanitaire. Par le pouvoir de l’image, les clichés amorcent une réflexion sur les conséquences de l’arrivée en Europe et de la vie dans les camps pour ces populations déracinées. Cette exposition présente les clichés du photojournaliste américain Gabriel Green qui s’est intéressé au quotidien dans les camps de Grèce, captant avec la même objectivité les moments de détresse et de bonheur. Il ressort de ces images un véritable sentiment d’humanité, de compassion et de solidarité.

Avr
28
ven
2017
Musiques d’Irak : Sur les traces de Naseer Shamma @ Maison de Quartier de Plainpalais
Avr 28 @ 19 h 00 – 20 h 30
Musiques d'Irak : Sur les traces de Naseer Shamma @ Maison de Quartier de Plainpalais | Genève | Genève | Switzerland

Attachée à valoriser le patrimoine musical proche-oriental, la pianiste Coraline Parmentier, de la Haute École de Musique de Genève, présente un programme innovant sur la musique arabe. Elle transcrit des pièces habituellement interprétées avec un instrument traditionnel arabe, tel que le luth oriental dit « le Oud ».

Le luthiste irakien Naseer Shamma, Fondateur de la Maison du Luth arabe au Caire et Lauréat du Prix Gusi pour la Paix, sera interprété le temps d’une soirée.

Ces musiques, restituées au piano occidental, font l’objet d’une approche ethnomusicologique approfondie afin que leur esprit en soit préservé.

Ce concert est le troisième du cycle « Les Orientales », une série de quatre sur le Proche-Orient, dans le cadre du Prix 2016 de la Fondation Ethique et Valeurs de Genève, dirigée par Maurice Graber.

Avr
29
sam
2017
Lampedusa. Musiques d’un monde en mouvement @ Haute école de Musique, Grande Salle
Avr 29 @ 20 h 00
Lampedusa. Musiques d'un monde en mouvement @ Haute école de Musique, Grande Salle | Genève | Genève | Switzerland

Ensemble Diwan & Ensemble Lassatilabballari

En collaboration avec l’Université de Genève, dans le cadre du colloque international « Allers-Retours, musique savante et musique populaire, quels rapport?”

La petite île de Lampedusa est une beauté de calcaire et dolomie multicolores de vingt kilomètres carrés, à deux-cent kilomètres de la Sicile, plus proche aux côtes africaines qu’à l’Europe, plus à sud qu’Alger ou Tunis. Depuis des années désormais, première écaille de l’Europe, elle est le théâtre d’une des plus dramatiques et parfois tragiques exodes dans l’histoire de l’Humanité. Et depuis des années, sa population accueille et donne premier secours à des gens fuyant la faim, la guerre et la mort. Des gens qui laissent des terres qui les haïssent dans l’espoir de joindre des pays qui ne les veulent pas. Ce concert, où l’Ensemble Diwan rencontre l’Ensemble Lassatiliabballari est dédié à Lampedusa, à ses habitants et au coeur des Siciliens. Mais ce concert est surtout un moment de rencontre, la rencontre que peut se créer à travers la musique des toutes les peuples qui ont été obligés, à un moment ou l’autre de leur histoire, à se déplacer, à émigrer, à supporter l’oppression, à souffrir la déportation. En quoi la musique peut aider, sinon en tant que témoignage, sinon pour rappeler que la mémoire de ce qu’on a été est indispensable pour savoir ce que nous sommes.

Neé en 2013, le projet Diwan réunit des musiciens issus du Département de musique ancienne de la Haute école de Musique de Genève et du département de musique arabe du Conservatoire national de Palestine Edward Said. Cette année, il accueille également des jeunes provenant du Conservatoire de l’Université Mimar Sinan d’Instanbul et de la Sibelius-Akademia d’Helsinki. Sa formation réunit des jeunes solistes provenant d’une quinzaine de pays du monde entier.

Mai
2
mar
2017
FEMINISMES ARABES EN TERRES D’ISLAM: LE CAS DE LA TUNISIE @ Uni Bastions, salle 311
Mai 2 @ 18 h 30

FEMINISMES ARABES EN TERRES D’ISLAM: LE CAS DE LA TUNISIE

Mardi 2 mai 2017 à 18.30 – Uni Bastions, salle B111, Entrée libre

Conférence donnée par Dr Leïla El Bachiri, Attachée d’enseignement et de recherche à l’Université de Genève, Chargée de cours à l’Université de Lausanne

 

Bchira Ben M’rad, la pionnière du Mouvement Féminin en Tunisie

 La Tunisie témoigne d’une longue tradition féministe, par exemple Bchira Ben Mrad (m. en 1993) inaugure en 1936 un mouvement féminin qui promeut la participation des femmes à la vie publique. L’œuvre subversive du théologien Tahar Haddad (m. en 1935), prônant une réforme égalitaire de la charia, inspire le président Bourguiba, lors de la promulgation du Code du Statut Personnel en 1956, qui adopte un féminisme d’Etat. Par ailleurs, dès la fin des années 1970 émerge au sein de la société civile un véritable mouvement féministe autonome qui joue, jusqu’à aujourd’hui, un rôle déterminant dans le devenir de la société tunisienne travaillée par la révolution dudit Printemps arabe.

Proclamation de la réforme du statut de la femme (13 août 1956)

 La Tunisie a commémoré le 80e anniversaire du décès de Tahar Haddad, le grand penseur progressiste, considéré comme le pionnier du féminisme tunisien

 Biographie

 Dr Leïla EL BACHIRI

Attachée d’enseignement et de recherche à l’Université de Genève

Chargée de cours à l’Université de Lausanne

Collaboratrice scientifique à l’Université Libre de Bruxelles (CECID)

Enseignement

– L’Islam, le voile et l’Occident : Tentative d’une histoire intellectuelle (Automne 2014 & 2015)

– Figures féministes historiques arabes et mouvements féministes contemporains dans le monde arabe (Printemps 2015 & 2016)

– Introduction à l’histoire et aux principaux courants de pensée dans le monde arabe moderne (19ème – 21ème siècles) (Printemps 2016)

DOMAINE D’ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHES

– Histoire de la pensée islamique
– Féminismes historiques arabes
– Féminismes arabes et Printemps arabes
– Dialogue interculturel et interreligieux
– 0euvre de feu Mohammed Arkoun

BIBLIOGRAPHIE SELECTIVE

Livre :
El Bachiri L., Les féministes de l’islam, de l’engagement religieux au féminisme islamique, Etude des discours d’actrices religieuses « glocales » à Bruxelles, Préface de Firouzeh Nahavandi, Ed. Pensées Féministes, Bruxelles, décembre 2011

Mai
12
ven
2017
Ensemble Nuryana / Musique d’Inde et d’Afghanistan @ ICAM - L'Olivier
Mai 12 @ 19 h 00
Ensemble Nuryana / Musique d’Inde et d’Afghanistan @ ICAM - L'Olivier | Genève | Genève | Switzerland

Ensemble Nuryana / Musique d’Inde et d’Afghanistan

Paul Grant : santour, sitar
Laurent Aubert : rubab
Sébastien Lacroix : esraj, tar-shahnai
Santosh Kurbet : tabla

Basé à Genève, l’ensemble Nuryana se dédie aux musiques de l’Inde du Nord et de l’Afghanistan, avec quelques incursions dans les traditions voisines d’Iran et d’Asie centrale. Une partie de son répertoire est constituée de râga classiques indiens : faisant la part belle à l’improvisation, ils sont ici interprétés sous forme de dialogues entre les instruments à cordes (santour, rubab, sitar, esraj), dont les timbres délicats se marient à merveille sur l’accompagnement rythmique des tabla. Le reste du programme est composé de mélodies populaires d’Afghanistan et de différentes régions de l’Inde (Bengale, Rajasthan, Cachemire…), ainsi que de quelques compositions originales de Paul Grant, fondateur du groupe.

Les membres de l’ensemble

Paul Grant, Américain de naissance, Oriental de cœur et Genevois d’adoption, est l’un des rares Occidentaux à s’être, depuis plus de 40 ans, totalement consacré à l’univers des musiques orientales, qu’il a étudié avec de nombreux maîtres. Pratiquant le santour, le sitar et les tabla, dans les répertoires d’Inde, d’Iran, d’Afghanistan et du Cachemire, il a donné de nombreux concerts en Europe et en Inde. Fondateur de l’ensemble Nuryana, il enseigne aussi la musique indienne aux Ateliers d’ethnomusicologie.

Laurent Aubert, musicien et ethnomusicologue, a notamment étudié la musique indienne auprès du maître Jamaluddin Bhartiya, puis la musique afghane avec Daud Khan Sadozai, tout en perfectionnant son apprentissage des raga indiens avec Paul Grant. Il a participé à de nombreux projets musicaux et réalisé la musique de plusieurs spectacles, présentés en Suisse et à l’étranger. Il est par ailleurs le fondateur et directeur des Ateliers d’ethnomusicologie de Genève.

Sébastien Lacroix suit depuis plus de vingt ans un enseignement de musique classique de l’Inde du Nord, auprès de Paul Grant, d’abord au sitar, puis à l’esraj et la dilruba (vielles indiennes). Il suit depuis deux ans des cours de répertoire vocal indien avec Pandit Devashish Dey de Bénarès, et s’intéresse aussi aux musiques d’Afghanistan, par l’entremise de la diaspora afghane de Suisse.

Santosh Kurbet, né à Genève et indien d’origine, étudie le tabla depuis douze ans. Son apprentissage a commencé à Bhadgaon (Inde) auprès de Mukund Gurav puis de Praveen Gajanan Behere dans l’accompagnement des abhangs (chants spirituels du Maharashtra). Il poursuit actuellement son apprentissage auprès de Paul Grant, principalement dans l’art du khyal (musique savante de l’Inde du Nord).

Liens vidéo

https://www.facebook.com/EnsembleNuryana/?fref=ts

Les instruments

Santour
L’instrument utilisé est un santour indien, originaire du Cachemire. C’est une cithare sur caisse trapézoïdale, à 100 cordes métalliques frappées à l’aide de fines baguettes de bois.

Sitar
Luth à long manche classique de l’Inde du Nord, le sitar comporte une vingtaine de cordes métalliques : 4 cordes mélodiques, 3 bourdons rythmiques et de 11 à 13 cordes sympathiques.

Rubab
Instrument caractéristique des musiques et d’Afghanistan et du Cachemire, le rubab est un luth à manche court, tendu de 3 cordes mélodiques en boyau et d’un nombre variable de cordes de résonance.

Esraj
Instrument à long manche et cordes frottées par un archet, l’esraj comporte une vingtaine de cordes métalliques, mais ses mélodies sont généralement jouées sur une seule corde.

Tabla
Le tabla est l’instrument de percussion le plus répandu dans le Nord du sous-continent indien. Il est constitué de deux timbales, tendues chacune d’une peau et jouées à mains nues.

Mai
13
sam
2017
SEJOUR DANSES SACREES MAROCAINES ET HATHA YOGA A FES @ FES - MAROC
Mai 13 – Mai 20 Journée entière
SEJOUR DANSES SACREES MAROCAINES ET HATHA YOGA A FES @ FES - MAROC | Fes | Fes-Boulemane | Morocco

FES, DOYENNE IMPERIALE, classée patrimoine mondial de l’UNESCO, figure parmi les 4 plus anciennes cités impériales les mieux conservées du Maroc.
Fès est aussi la plus grande et la plus ancienne médina du Monde !
Témoin vivant de ce qu’étaient jadis les médinas arabo-andalouses, elle abrite en son sein toutes les facettes de l’histoire, des mœurs et des traditions locales dans toute leur authenticité.
Vivez une semaine hors du temps vous perdre dans ses souks, vous aventurer dans ses ruelles tortueuses, contempler ses monuments prestigieux, admirer ses palais, ses couleurs, vous laisser guider par les odeurs de peaux tannées, d’épices et d’arômes entêtants de parfums orientaux, siroter un thé à la menthe comme nulle part ailleurs !!
Vivez un pur festival des sens, une réjouissance de l’âme à travers les cours de danses sacrées et de hatha yoga ; en plein cœur du 23e Festival des Musiques Sacrées du Monde, événement unique qui réunit quantité d’artistes venus des quatre coins du monde.
Pour sublimer le tout, nous séjournons dans un riad enchanteur que j’affectionne particulièrement ! Je vous laisse découvrir …

Nous décollerons de Saint Etienne le samedi 13 mai au matin. Le vol est assuré par Ryanair, réservez vite vos vols, le tarif est très très intéressant à ce jour !!
https://www.ryanair.com/fr/fr/
Une navette est organisée au départ d’Annemasse le samedi 13 mai au matin. Retour à Annemasse en navette depuis St Etienne le samedi 20 mai.

PRIX PAR PERSONNE 895 EURO ( pour un groupe de 10 personnes)

Ce prix comprend :
– Hébergement en suite triple en demi-pension (7nuits)
– 4 heures de cours de danses sacrées marocaines
– 6 heures de hatha yoga
– Une soirée avec un groupe de musiciens et chanteurs aissaouas (confrérie spirituelle de Fes)
– Navette Annemasse – St Etienne – Annemasse
– Transfert aéroport Fes – Riad – Aéroport de Fes

Ce prix ne comprend pas :
– Vols
– Frais d’entrée pour les visites des kasbahs, pourboires, dépenses personnelles..
– Supplément pour une chambre single
– Assurance annulation – Assurance rapatriement
– Rituel Hammam / Tatouage au henné

INFOS RIAD ET FESTIVAL :
www.riadarabesque.com – www.fesfestival.com

Tout ce que vous avez à faire, c’est décider de partir. Et le plus dur est fait. Tony Wheeler
Nadia FENNANE

 » LE CHANT DU BIEN-AIME  » Mystique de l’Amour dans les traditions juive, chrétienne et musulmane @ Cathédrale Saint-Pierre à Genève
Mai 13 @ 14 h 00 – 21 h 30
" LE CHANT DU BIEN-AIME "  Mystique de l'Amour dans les traditions juive, chrétienne et musulmane @ Cathédrale Saint-Pierre à Genève | Genève | Genève | Switzerland

 

Samedi 13 mai de 14h00 à 21h30

Cathédrale Saint-Pierre à Genève

 » LE CHANT DU BIEN-AIME  »

Mystique de l’Amour dans les traditions juive, chrétienne et musulmane

 

Programme:


14h-15h30: Ateliers de chants par l’Ensemble Lumière d’Orient

Chant hébraïque avec Frédéric Tavernier-Vellas

Chant soufi avec Aïcha Redouane et Habib Yammine

Chant chrétien byzantin avec Maximos Fahmé et Antoine Sicot

Lieu: Cathédrale Saint-Pierre et Auditoire Calvin

réservation conseillée auprès de: 

emmanuel.rolland@protestant.ch     ou    annemoradpour@yahoo.com

 

16h-18h30: Conférences et débat: La mystique de l’amour divin dans les traditions juive, chrétienne et musulmane par
François Garaï, rabbin,
Marc Faessler, pasteur

Christophe Chalamet, professeur de théologie

Alexandre Ahmadi, psychiatre-psychologue et spécialiste de la mystique musulmane

Lieu: Auditoire Calvin

 

20h00 : Concert « Le Chant du Bien-Aimé » par l’Ensemble Lumière d’Orient

Concert exceptionnel à la Cathédrale Saint-Pierre: chants hébraïques, soufis et byzantins- 

Frédéric Tavernier-Vellas, Aïcha Redouane et Habib Yammine, Maximos Fahmé et Antoine Sicot

Lieu: Cathédrale Saint-Pierre

 

Entrée libre, chapeau à la sortie

 

 

 

Anne Moradpour

00 41 21.828.26.54

www.chanterlabeautedumonde.org

www.institutsagessesdumonde.org

Association Les deux Ailes

Mai
20
sam
2017
L’Intensité de vie de la culture arabo-musulman au Moyen-Âge, entre soufisme, philosophie, science et théologie. Formation du philosophe Mohammed Taleb @ ICAM - L'OLIVIER
Mai 20 @ 9 h 30 – 12 h 30
L'Intensité de vie de la culture arabo-musulman au Moyen-Âge, entre soufisme, philosophie, science et théologie. Formation du philosophe Mohammed Taleb @ ICAM - L'OLIVIER | Genève | Genève | Switzerland

L’ICAM-L’Olivier et l’Institut Frantz Fanon proposent

un nouveau cycle de cours 2017 à Genève animé par le philosophe Mohammed Taleb

Les Matinales de la Civilisation Arabo-Musulmane

Samedi 20 mai 2017, de 9h30 à 12h30

 

Matinale 3 : L’Intensité de vie de la culture arabo-musulman au Moyen-Âge, entre soufisme, philosophie, science et théologie

Après un premier cours (en mars dernier) consacré aux fondements historico-géographiques de la civilisation arabo-musulmane, avec un aperçu sur les culture antiques du Proche-Orient, nous aborderons dans cette seconde Matinale, les débuts de l’islam, à la fois comme religion nouvelle, communauté de foi et comme nouvelle civilisation. Nous évoquerons les principaux éléments de la biographie du Prophète Mohammed, les axes spirituels et doctrinaux de la nouvelle foi, la mise en place d’une nouvelle société. Ensuite, nous déroulerons le fil de l’expansion de l’islam et de la constitution d’un nouvel ordre civilisationnel à Damas (les Ommeyades) et à Baghdad (les Abbassides).

 

 

Inscription

Le cours : 65 CHF (ou 50 CHF étudiant)

Pour les inscriptions : liba@arabooks.ch et Tél :+41 22 731 84 40.

Pour tous renseignements sur les contenus de la formation : lesingulieruniversel@yahoo.fr

   

Prochaines dates :

 

 Samedi 17 juin 2017, de 9h30 à 12h30

Matinale 4 : La Renaissance nationale, civilisationnelle culture et spirituelle arabe au 19ème siècle, de Mohammed Abdou à Khalil Gibran et à l’Emir ‘Abd el-Qader 

Samedi 16 septembre 2017, de 9h30 à 12h30

Matinale 5 : Les dialogues de l’islam et du christianisme. Hommage aux passeurs de sens et de culture : l’abbé Youakim Moubarac, Mgr Georges Khodr, Olivier Clément, Sr Marie Keyrouz 

Samedi 7 octobre 2017, de 9h30 à 12h30

Matinale 6 : Lecture comparée des histoires coloniales et révolutionnaires de l’Algérie et de la Palestine 

Samedi 4 novembre 2017, de 9h30 à 12h30

Matinale 7 : La psychologie des profondeurs de Carl Gustav Jung à la rencontre de la sagesse de l’islam

 Samedi 9 décembre 2017, de 9h30 à 12h30

Matinale 8 : Foi (Iman), Chevalerie (Futuwwa), Education (Adab), Intellectualité (Aql) et Sagesse (hikma) : les fondements de l’humanisme arabo-musulman

 

Le formateur

Philosophe algérien, Mohammed Taleb enseigne l’écopsychologie et l’éducation relative à l’environnement. Il s’est formé à l’Université du Québec à Montréal. Il préside l’association Le singulier universel qui travaille sur les liens entre spiritualité, critique sociale, dialogue des cultures et écologie. Il a publié Éloge de l’Âme du monde (2015), Theodore Roszak pour une écopsychologie libératrice (2015), Nature vivante et Âme pacifiée (2014) et L’écologie vue du Sud. Pour un anticapitalisme éthique, culturel et spirituel (2014). Mohammed Taleb est un collaborateur régulier du Monde des Religions. Il anime plusieurs blogs consacrés à l’Education relative à l’environnement, l’écospiritualité, et la théologie musulmane de l’écologie.

« L’Ecopsychologie où l’Insurrection culturelle de l’Âme du monde » : http://ecopsychologie.canalblog.com/

« La Montagne. Les chemins d’un islam cosmique, écologique et humaniste » : http://islamcosmique.canalblog.com/

Vous pouvez écouter l’émission « Ecologie et spiritualité », animée par Mohammed Taleb, dans le cadre des « Racines du ciel » de Frédéric Lenoir et Leili Anvar, sur France Culture :

www.franceculture.fr/emission-les-racines-du-ciel-ecologie-et-spiritualite-avec-mohammed-taleb-2014-12-28

Mai
27
sam
2017
Concert du trio Rebeteke, accompagné de la chanteuse Anna Koti @ ICAM - L'OLIVIER
Mai 27 @ 19 h 30

 

avec
Anna Koti : voix
Lefteris Tsikouridis : bouzouki, voix
Ilias Russbach : guitare
Nontas Xygalas : guitare, voix

 

LE REBETIKO 

rebetiko11

Musique des bas-fonds, blues de l’Orient, musique populaire urbaine grecque, hymne du sous prolétariat , né dans les fumeries de haschich, dans le port du Pirée, dans les tavernes ou dans les prisons, influencé par la musique de Smyrne, celle des Balkans ou encore le style byzantin, le Rebetiko garde sa part de mystère et ne rentre dans aucune catégorie. Le trio Rebeteke, accompagné de la chanteuse Anna Koti, vous présente toute la diversité du répertoire du début des années 1900 à la fin des années 1950, en interprétant des chansons des principaux artistes qui ont marqué ce style, comme Roza Eskenazi, Markos Vamvakaris ou encore Manolis Xiotis. Ils continueront sur la piste tracée  et vous amèneront également aux confins du Manetiko en vous faisant naviguer au son du bouzouki vers les horizons de la musique manouche de Django Reinhardt. Laissez-vous emmener..

 

Rbtk Koti 1

 

Etant donné le nombre de places limité, il est préférable de réserver : soit au 022 731 84 40 soit par mail:

Réservation Concert Rebetike