“Ca n’a rien à voir avec l’Islam” ? / Lydia Guirous

Au prétendu nom de Dieu, les terroristes assassinent les “kouffars”, les Occidentaux et les musulmans “modérés”… et la réaction est toujours la même : “ça n’a rien à voir avec l’islam !” Cette phrase, Lydia Guirous ne la supporte plus tant elle lui paraît fausse. Elle assume que la religion musulmane – qui est la sienne – soit critiquable car elle porte en elle les germes de “l’islamisme destructeur et hégémonique qui est à l’origine de tant de malheurs dans le monde”. “Lorsqu’on tue au nom d’Allah, qu’on vocifère sa haine des mécréants, lorsqu’on s’appuie sur la partie violente du Coran pour légitimer ses crimes : “Anéantir les mécréants jusqu’au dernier”, cela a un rapport avec l’islam”, dit-elle. Dans cet ouvrage, Lydia Guirous pose les jalons d’une révolution salutaire et appelle à une remise en question des mentalités et comportements d’une partie des musulmans, et alerte contre l’islamisme qui gangrène les sociétés, notamment en embrigadant la jeunesse et les femmes. Il revient, selon elle, aux Français et Occidentaux de confession musulmane de faire des concessions, d’accepter des “accommodements” afin de retrouver le chemin de l’unité et de la fraternité. Elle invite à entamer – enfin – un travail critique du Coran, qui empêche l’émergence d’un islam du XXIe siècle compatible avec une vie moderne en Occident, délesté de ses archaïsmes et de ses ambiguïtés. Son ouvrage vif et enflammé va bousculer les bonnes âmes aveuglées comme les idées reçues dépassées. il est “temps de résister à la peste verte venue du tréfonds de l’inhumanité et de la barbarie. Ecrasons enfin l’infâme”.

Née en 1984 en Algérie, Lydia Guirous est auteure du best-seller Allah est grand, la République aussi et de #Je suis Marianne. Vigie républicaine, c’est avec courage et sans détours qu’elle prend encore à bras le corps un des sujets les plus sensibles aujourd’hui dans le monde. Diplômée de l’Université Paris-Dauphine et de l’ESPC en Finance, elle a été Secrétaire Nationale de l’UMP aux valeurs de la République et à la laïcité puis Porte-parole des Républicains. Elle est membre du bureau politique du parti. Régulièrement invitée à intervenir dans les médias et lors de conférences sur les droits des femmes, la laïcité, l’islam radical, elle a été saluée par Elisabeth Badinter dans Charlie Hebdo en janvier 2017 pour son combat pour les femmes, la laïcité et contre le communautarisme.

Prix : 27chf

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply