alhambra

FETE DE L’OLIVIER 2017 – 2ème festival des musiques arabes et méditerranéennes

When:
30 September 2017 @ 16 h 00 – 1 October 2017 @ 2 h 00
2017-09-30T16:00:00+02:00
2017-10-01T02:00:00+02:00
Where:
Salle de l'Alhambra
Rue de la Rôtisserie
1204 Genève
Switzerland
Cost:
45.- / 30.- AVS,étudiants / 100.- Soutien enfants jusqu'à 12 ans gratuits
Contact:
ICAM -L'Olivier

2ème festival des musiques arabes et méditerranéennes

à l’Alhambra

Le 30 septembre 2017

 

fete2017-0.

30 septembre 2017 à L'Alhambra

30 Septembre 2017

2ème Festival
des musiques arabes et méditerranéennes

alhambra

De 16h à 02h

16h : Halima Hamdane Contes

Bar et restauration dès 16h.

20h30 Ziad Ahmadieh Quintet / Oriental Jazz
avec Elie Maalouf (piano), Youssef Hbeisch (percussions)
Nicolas Orioli (clarinette-sax) , Frederic Folmer (Bass)
et la participation de Manal Samaan as guest star

22h30 Trio Rebeteke avec Anna Koti

24h - 02h DJ Amina Oriental Disco

18h30 Soraya Ksontini et ses musiciens

Achetez vos billets en ligne

16h.

Halima Hamdan  Contes (Maroc)

halima2

Halima Hamdane est née au Maroc où elle fait des études de lettres et accède au poste de professeur de français au collège puis au lycée.
Elle s’installe en France en 1986 et sera chargée de cours de méthodologie à la faculté d’Evry Val d’Essonne.
Sa rencontre avec le conteur Henri Gougaud va la réconcilier à la fois avec le conte et sa langue maternelle. Elle raconte en arabe et en français et puise dans la littérature orale marocaine la majorité des histoires qu’elle raconte.
Aujourd’hui, elle se consacre à l’écriture : Sarraounia en 2002 et Laissez-moi parler en 2006 et au conte : elle conte sur RFI et anime l’Arbre à palabres au musée du Quai Branly.

18h30

Soraya Ksontini

(Tunisie)soraya

 SORAYA KSONTINI est une auteur-compositeur-interprète ayant grandi entre Lausanne et Tunis.
Elle a été a été finaliste de la Star Academy Maghreb.
Dans son monde, les histoires commencent toujours bien, mais finissent bizarrement.Entre chansons arabo-françaises et sonorités anglo-saxonnes,
Soraya Ksontini a créé un univers qui derrière ses apparences douces et sensuelles révèle angoisses, fantasmes et recherche infinie de liberté.
Après un premier EP, « Soraya & Me », paru en 2012, elle sortira ce printemps son second EP, fruit d’une collaboration avec Christophe Calpini.
Avec son nouvel EP « Monsieur » paru cette annee, elle nous fait plonger dans une intimité où la douceur qu’on lui connaissait se mêle à des aspérités plus intérieures.

20h30

Ziad El Ahmadieh

Quintet

ziad
Liban
Palestine
Syrie
Suisse

Ziad Ahmadieh, né en 1971, Ziad el-Ahmadieh est diplômé en arts de la communication de l’Université libanaise américaine (LAU).
Fondateur du groupe de jazz oriental Chromatique, qui a participé au festival Shams et au festival Roland des pays de la Méditerranée en Sicile. Ziad el-Ahmadieh a joué dans des productions théâtrales comme ‘L’odeur du savon’ (2000), sous la direction de Lina Abyad.
Il a également composé la bande sonore de ‘Al mastaba’ (1996), de Jawad el-Assadi, et de ‘Yerma’ (2000) de Hassan Ben Jaddi.
Il a aussi participé à des séries télévisées comme ‘Hassad el mawassem’ de Marwan Najjar. Ziad donne aujourd’hui des concerts à l’international, accompagné de son oud, et compose des musiques de feuilletons télévisés et films.
Ziad a à son actif 3 CD : ‘Beyond Traditions’, ‘Silent Wave’ et ‘Bilbal’. Pour ce concert à l’Alhambra, il sera accompagné de:
Elie Maalouf, Pianiste, compositeur, musicien totalement polyvalent et sans frontières, Elie Maalouf qui ne craint absolument pas le mélange des genres musicaux, passe avec un égal bonheur du classique, au jazz, à l’oriental, faisant dialoguer les cultures musicales avec élégance et naturel. Originaire de Zahlé,
Elie Maalouf vit depuis une vingtaine d’années en France où il enseigne la musique et se produit régulièrement en concert.
Youssef Hbeisch qui est né en 1967 à Yirka, en Galilée, dans une famille druze palestinienne,vit entre Haïfa, Paris et les scènes du monde. Spécialiste des percussions orientales, il maitrise des traditions musicales variées dont il mâtine son jeu pour en faire un style unique et raffine, loué par les connaisseurs.
Il a commencé à jouer des percussions à sept ans. Son frère lui en enseigne les rudiments puis très vite, emmène l’enfant prodige à jouer dans les mariages.
Youssef étudie plus tard la philosophie et la musicologie et fait des recherches sur le rythme dans différentes cultures (indienne, persane, africaines, latines).Après des études de musicologie et de philosophie, il enseigne au conservatoire Edward Saïd, à Ramallah, avant d’émigrer à Paris.
Orioli Nicola , clarinettiste, saxophoniste, compositeur et pédagogue.
Depuis quarante ans, il a une vie musicale active dans différents styles aussi variés que la musique classique,
le jazz, le music-hall, la musique contemporaine, la world music ainsi que la musique électronique.
Il est également maître de stage en pédagogie pour les élèves de l’HEM
Frédéric Folmer, basse.
Avec la participation de Manal Samaan (syrie)

22h30

Trio Rebeteke

avec Anna Koti

Rbtk Koti 3Grèce

Aux alentours de 1900, dans les rues de Smyrne, dans les quartiers populaires d’Istanbul, les recoins de Syros,
dans les classes ouvrières d’Athènes, du Pirée et de Thessalonique, les musiciens créent une nouvelle musique
auquel un nom sera donné quelques années plus tard : le Rébétiko. Mais qui sont ces musiciens ?
« Les rébètes : marginaux, frères d’infortune et d’exil, déracinés de Turquie et des îles grecques survivant
dans les bidonvilles aux portes des grandes cités », écrit David Prudhomme.
Malgré la censure imposée par le régime militaire grec, malgré les peines de prison prononcées à l’égard des rébètes, malgré les instruments détruits, cette forme d’expression est toujours vivante, comme en témoigne le trio Rebeteke.
Musique des bas-fonds, blues de l’Orient, musique populaire urbaine grecque, hymne du sous prolétariat, né dans les fumeries de haschich, dans le port du Pirée, dans les tavernes ou dans les prisons, influencé par la musique de Smyrne, celle des Balkans ou encore le style byzantin, le Rebetiko garde sa part de mystère et ne rentre dans aucune catégorie. Le trio Rebeteke, accompagné de la chanteuse Anna Koti, vous présente toute la diversité du répertoire du début des années 1900 à la fin des années 1950, en interprétant des chansons des principaux artistes qui ont marqué ce style, comme Roza Eskenazi, Markos Vamvakaris ou encore Manolis Xiotis. Ils continueront sur la piste tracée et vous amèneront également aux confins du Manetiko en vous faisant naviguer au son du bouzouki vers les horizons
de la musique manouche de Django Reinhard.

24h à 2h.

DJ Amina

dj-amina

DJ Amina (Maroc-Suisse)
Afrique du Nord au Sud, d’Est en Ouest, Orient, Amérique Latine, Caraïbes, musique africaines-américaines…
ses mix vous font danser et vibrer sur des musiques qui ont voyagé au cours de l’histoire, musiques racines mêlées aux sons de l’ère numérique…She is a World Music Selector !

Restauration et Bar durant toute la fête.

Achetez vos billets en ligne

 

Flyer Fête de l’Olivier
0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply