or-oc

Les Rencontres Orient Occident du Château Mercier

When:
24 May 2017 @ 18 h 00 – 3 June 2017 @ 19 h 00
2017-05-24T18:00:00+02:00
2017-06-03T19:00:00+02:00
Where:
Chateau Mercier
Montée du Château 19
3960 Sierre
Switzerland
Contact:
carine Patuto
0274522325 / 079 5967900

Tisser ou déchirer la trame des relations humaines entre l’Orient et l’Occident ?

La dégradation de la situation autour du bassin méditerranéen et en Europe a incité les organisateurs à explorer plus avant le contexte géopolitique, théâtre de l’enchaînement de symptômes de plus en plus inquiétants, et plus particulièrement les désordres suivants:

Le conflit israélo-palestinien, analysé par Avraham Burg, Elias Sanbar et Yves Besson. Un conflit suscité par la création d’un Etat d’Israël de moins en moins laïc, enkysté dans les camps des réfugiés palestiniens, perdurant depuis septante ans ; conflits archétypiques pour une même terre et des mêmes lieux symboliques, entre descendants de deux frères, Israël et Ismaël, qui ont progressivement déstabilisé tout le Moyen-Orient…
Des confits cristallisant par ailleurs l’opposition, depuis la Renaissance, entre un Orient dominé par un Occident techno-scientifique sur-puissant, dont la «diplomatie de l’humiliation», analysée par Bertrand Badie, Joseph Maila et Shafique Keshavjee, alimente des comportements individuels vengeurs ou suicidaires, ainsi que des attitudes étatiques revanchardes ; notamment celles de la Russie et de la Turquie, dont la position, louvoyant entre ses attaches occidentales et son rôle sur le champ de bataille moyen-oriental, sera analysée par Jean-François Bayart, Nedim Gürsel et Sébastien de Courtois.
Les vagues de migration soulevées par ces conflits ouverts ou larvés, ainsi que la dérégulation d’échanges économiques sauvagement mondialisés, menaçant de disloquer plus particulièrement l’Europe, seront analysées par Mireille Delmas-Marty, Melhem Khalaf et Charles Kleiber. Une analyse invitant cependant surtout à changer de regard sur les phénomènes migratoires, ainsi qu’à chercher une nouvelle « boussole pour naviguer sur l’océan de la mondialisation », afin de résister à la déshumanisation des rapports économiques et d’instaurer un droit international public garantissant les droits et la dignité non seulement des êtres humains, mais aussi des Etats…
Les ROO-Mercier ne manqueront pas pour autant de poursuivre la découverte des nouvelles approches d’une histoire ouverte, décantant les faits de leur instrumentalisation idéologique, relatives cette année

aux relations entre le judaïsme et l’islam, par Maurice Ruben Hayoun, Rachid Benzine et Younès Ajarraï
au Temple de Jérusalem / l’Esplanade des mosquées: point d’origine de l’art sacré en occident » par Frédéric Moeri
au vrai sens – caché – de la Chanson de Roland, par Charles Mela
aux discours politiques israéliens, dont Shlomo Sand, Leila Chahid et Albert de Pury traqueront les failles entre la réalité historique (avérée ou probable) et l’enrobement ‘mythique’, souvent fallacieux, de cette réalité.
tout en éclairant et en offrant à vivre la force de l’art – en particulier de l’art sacré, qui sera présenté par Gérard Kurdijan – vecteur d’une reconnaissance tant de la souffrance que de l’aspiration à la joie, permettant de dépasser le passé… L’art auquel les Rencontres donneront à nouveau une large place, sous de multiples formes : cinématographiques, musicales, littéraires, poétiques, photographiques, circassiennes (cf. les différents onglets de la page Programme 2017), afin d’alléger et de prolonger les débats et les conférences.

Des formes artistiques d’ailleurs également actives : le photographe Gilbert Vogt et l’écrivain Abdelah Taïa proposeront en effet des ateliers de photographie et d’écriture à des jeunes réfugiés, pendant que Maram Al’Masri et Kadhem Khanjar animeront des ateliers de poésie pour les lycéens d’un cycle d’orientation. Les créations de tous ces jeunes seront dûment présentées au public.

De son côté, l’association Compostelle-Cordoue invitera les auditeurs des débats à participer à deux « ateliers de paroles », afin d’y apprendre à devenir des témoins conscients et actifs des rencontres auxquelles ils auront pu assister.

Puissent ainsi les ROO-Mercier laisser jaillir quelques lueurs de joie et d’espoir face aux sombres événements actuels; laisser jaillir non seulement des lueurs, mais aussi des regards lucides, des

souffles, des énergies capables de résister à ces événements…

PROGRAMME DES RENCONTRES ORIENT-OCCIDENT (PDF)

 

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply