Fête de l’Olivier 2020 – 5ème Festival des musiques arabes et méditerranéennes

When:
25 September 2020 @ 18 h 00 – 26 September 2020 @ 23 h 55
2020-09-25T18:00:00+02:00
2020-09-26T23:55:00+02:00
Where:
Alhambra - Genève
Rue de la Rôtisserie 10
1204 Genève
Switzerland
Cost:
Une soirée 45.- / AVS 35.- Deux soirées 70.- Deux soirées soutien 100.-
Contact:
ICAM-L'Olivier
022 731 84 40

Réservez cette date

 

Vendredi 25 septembre à 20h 

    “Cortex Sumus & El Amraoui + création graphique de J. Lopez”

​Ensemble vocal polyphonique d’inspiration corse  / Nous sommes l’écorce, partie vivante de l’arbre.  /  Nous véhiculons la sève à la surface d’une vénérable tradition, attachés à elle car nous l’aimons… /  Et pourtant distincts. / Et les corses que nous sommes ?  / Sommes-nous, d’ailleurs, de véritables corses pur terroir ? / Nos mères et nos femmes connaissent la réponse et c’est, à nos yeux, la première chose importante. 

Quant à l’adage selon lequel  : « Si tu veux parler de l’univers, alors parle de ton village ! »… S’il comporte un fond de vérité alors, c’est sûr : chacun de nous héberge au fond de son cœur un village corse.  Ombrageux et fier, peut-être… Mais fraternel. Et c’est, à nos yeux, la  seconde chose importante.

Au fil des années et des horizons, ces chants nous ont alimentés, transformés. Par delà leur propos gaillard, liturgique, courtois, solennel, cordial, recueilli, désolé ou enthousiaste, nous aimerions les porter, avec chaleur, jusqu’aux oreilles et aux cœurs qui, à leur insu peut-être, hébergent aussi un village – corse ou non – préservé et fraternel.

Polyphonies dinspiration corse entre tradition et création
Rémi Matrat : u bassu   Chris LeHache : a secunda   Fabrice Mazzolini : a terza
avec
Mohammed El Amraoui : poèmes en arabe et en français.
Jérôme Lopez : création graphique
L’instant poétique dissout l’insistant chagrin…
Mohammed El Amraoui  dit ses poèmes écrits en arabe et en français, les chante aussi, laissant les modulations andalouses et maghrébines se conjuguer avec la polyphonie corse.

 Jérôme Lopez dialogue en lien étroit avec les thèmes abordés, illustrant et explorant en direct les liens possibles entre voix et flux vidéographique. Développeur de l’outil «vidéo mallette», il  capture et traite divers objets récoltés, végétaux, photographies…

Vendredi 25 septembre à 22h

BILAL IRSHED trio featuring Eloi Calame


BILAL IRSHED est un virtuose et compositeur de musique palestinien résidant actuellement au Danemark. Il est reconnu pour avoir sa propre et unique interprétation de la musique du Moyen-Orient, ainsi qu’un style élégant de jouer du oud. Bilal est également connu pour son propre groupe, Bilal’s Trio, ainsi que pour d’autres ensembles et projets. En 2014, Bilal était le mentor du projet «Grænseløs» avec Jazz Danemark et il agit en tant que chef de groupe pour «Bilal Irshed et Global Tunes.

Bilal est né et a grandi dans le village de Daboryya dans le nord de la Galilée. À l’âge de 13 ans, il a commencé à jouer du Oud et après avoir terminé ses études secondaires, il a déménagé à Jérusalem pour étudier la musique, ici il s’est spécialisé dans le Oud à l’Académie de musique et de danse. Il a rejoint l’orchestre de musique arabe de Nazareth en 2002, avec qui il a tourné et joué dans de nombreuses salles internationales et festivals de musique en Europe.

En 2006, il a déménagé à Zanzibar où il a travaillé comme professeur de musique et directeur artistique à l’Académie de musique Dhow Countries. Il a ensuite déménagé au Danemark en 2008 où il a depuis développé une carrière musicale très réussie.

En 2011, Bilal a sorti deux albums: «Compositions» avec le trio de Bilal et «The Fifth String» avec le Fifth String Ensemble. En 2015, il a sorti deux autres albums «Chronotope» avec Bilal Irshed Trio et «Ineffable» avec Bilal Irshed & Global Tunes.

 

Samedi 26 septembre  à 20h 

 “Manal and friends”.

Manal Samaan Syrie: chant  / Elie Maalouf Liban: Piano, Buzuq et Arrangements / Frederic Folmer France : Acoustic bass. /  Youssef Hbeisch Palestine : Percussions

“Manal Samaan et Elie Maalouf se rencontrent en 2016. Ils élaborent ensemble un projet autour d’une passion commune, ce que l’on pourrait appeler “l’âge d’or“ de la chanson libanaise. Leur répertoire se base en particulier sur les chansons de Fairuz et les frères Rahbany de la fin des années 50 à fin 70, ainsi que quelques chansons plus récentes de Ziad Rahbany. On retrouve aussi les chansons de Zaki Nassif et du maitre du bouzouk Matar Muhammad qui a laissé de merveilleuses mélodies, malheureusement attribuées à d’autres…

Tout ce répertoire a été re-pensé, arrangé et harmonisé par le pianiste Elie Maalouf”

 

Samedi 26 septembre  à 22h

Fayçal Salhi Quartet 

Fayçal Salhi Oud
Damien Groleau piano
Victor Pierrel Basse
Paul L’hôte batterie

Fayçal Salhi est un jeune compositeur et joueur de oud remarquable. Il a enthousiasmé les scènes de son pays d’origine, l’Algérie, du Chili, Vietnam, Espagne, Allemagne,.. avec des musiques où la tradition orientale rencontre le jazz.
Un rendez-vous naturel, car les deux genres procèdent de la même attitude, c’est-à-dire l’improvisation dans la rigueur de leurs styles respectifs et le dialogue dans leur soif d’échange et de complicité recherchée.
Précurseur en France de cette fusion, Fayçal joue ses compositions sur tous les continents, emportant des publics aux cultures et aux sensibilités différentes par ses mélodies métisses, son ouverture jubilatoire à d’autres genres.

 

Avec le soutien de

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply