LA DÉMOCRATIE A L’ÈRE NUMÉRIQUE – La “révolution” Facebook,Google, Twitter et Cie”

Rencontre avec Blaise Lempen et Hasni Abidi

4 Décembre 2014

 Conférence de Richard Labévière : “Terrorisme salafo-jihadiste: vieilles menaces/nouveaux discours”

13 janvier 2015 à la Librairie arabe l’Olivier

 Adhésion de la Palestine à la Cour Pénale Internationale

 Destructions et blocus de Gaza, occupation, colonisation: Israël face à la justice?

 Vendredi 20 mars 2015

 Conférence-débat avec Raji Sourani et Shawan Jabarin

Raji Sourani, directeur du Palestinian Centre for Human Rights Gaza, prisonnier de conscience d’Amnesty International en 1985 et 1988, prix Robert F. Kennedy pour les droits humains 1991, lauréat du Right Livelihood Award 2013 (Prix Nobel alternatif), membre du Comité exécutif de la Commission Internationale des Juristes.

Shawan Jabarin directeur de Al-Haq, principale association de défense des droits humains dans les territoires palestiniens occupés, plusieurs fois détenu, premier prisonnier de conscience palestinien d’Amnesty International, membre du Comité consultatif sur le Moyen-Orient de Human Rights Watch, Vice Président de la Fédération Internationale des Droits Humains.

En rejoignant la Cour Pénale Internationale, la Palestine se soumet aux principes régis par le statut de Rome, mais elle aura aussi la possibilité d’engager des actions légales contre des dirigeants israéliens pour leur conduite lors des guerres, comme celle de juillet-août 2014 à Gaza, ou encore contre la colonisation dans les territoires palestiniens occupés.

Deux Palestiniens, engagés depuis des décennies pour l’application des droits humains et du droit international, présenteront les enjeux de l’application du droit pénal international dans la lutte contre l’occupation, la colonisation, les destructions massives et le Blocus de la bande de Gaza.

LE SAMEDI 21 MARS 2015

Rencontre avec le poète ADONIS

 

LA SYRIE ENSANGLANTEE: QUE PEUT FAIRE LE CINEMA ?

Rencontre avec MOHAMMED MALAS réalisateur syrien,

 Jeudi 26 mars 2015

Le 13 mai 2015 

Rencontre avec Eyal Sivan

Israel – Palestine : Politique et liberté culturelle

Eyal Sivan est un réalisateur et un théoricien de films documentaires basé à Paris. Né en 1964 à Haïfa en Israël, il a ensuite grandi à Jérusalem,  il devient photographe à Tel-Aviv, puis rejoint la France en 1985 et s’installe à Paris. Depuis, il partage sa vie entre l’Europe et Israël. Il est l’auteur plusieurs films documentaires reconnus et primés à travers le monde et en a produit beaucoup d’autres. Eyal Sivan dirige la société de production Momento ! et la société de distribution Scalpel. Il reçoit en 1990 le Prix de Rome du ministère de la culture et réside un an à la Villa Médicis. Plus récemment, Eyal Sivan enseigne à l’Institut universitaire Sapir dans le sud d’Israël.

Il a fondé et dirige la société de production et de distribution Momento. Il est le fondateur et le rédacteur en chef de ‘Makhbarot Kolnoa Darom’ (Cahiers du Cinéma Sud), revue israélienne de cinéma et politique, édité par Sapir Academic College. Il est membre du comité éditorial des éditions La Fabrique. Pendant plusieurs années, Eyal Sivan était professeur à la School of Arts and Digital Industries de l’University of East London, où il a été chargé du master Film & New Media. Aujourd’hui, il enseigne à l’École des Arts du Son et de l’Image à l’Académie Sapir en Israël, à la NABA (Nova Academia di Bella Arti) à Milan et à la Film Academy d’Amsterdam (NFTA) et est Honorary Fellow au European Center of Palesitne Studies à L’université d’Exeter. Eyal Sivan collabore à la revue de l’UJFP (Union des Juifs pour la Paix), De l’autre côté.

Le 2 octobre 2015

Le Liban, Un pays ou une idée ?
Conférence de Malek El Khoury
à la Librairie arabe l’Olivier

Malek El-Khoury, libanais vivant entre Genève et Beyrouth, est consultant responsable de la section « mondes arabe et musulman » dans ICC depuis plus de 10 ans dans le domaine de l’interculturel économique et politique. ICC donne des séminaires de formation ou de formation continue dans les entreprises multinationales ou suisses dans les secteurs les plus divers et à tous les niveaux. L’Oreal, Nestlé, Philip Morris, Novartis, UBS, Pictet, la FIFA sont parmi les clients de ICC. « Remote management, relation Global-Local, Expatriation, Government agreements, etc. » sont parmi les titres des formations de ICC.

Malek El-Khoury participe aussi depuis quelques années à de nombreuses activités de dialogue inter-factions libanaises dont certaines sont encore actives en ce moment.

17 Novembre 2015

Business and Human Rights in Occupied Palestine: Corporate Complicity in Israeli Human Rights Abuses

lt has become increasingly clear that profits play a large role in maintaining the lsraeli occupation of the Palestinian West Bank (including East Jerusalem) and the Gaza Strip.
Al- Haq, Badil, Article 1 Collective, Who Profits, and the Boycott National Committee invite you to a panel discussion that will examine corporate complicity in the systematic lsraeli violations of international humanitarian and human rig hts law.
Panelists will discuss the nexus between business interests and the lsraeli occupation regime, which together  a nnex and exploit the resources of the Occupied Palestinien Territory and oppress the Palestinien population for their mutuel benefit.
A short question and answer period will follow.

Panelists: Susan Power, Legal Research Fellow, Al- Haq/ Hadeel Badarni, Research Coordinator, Who Profits, Ingrid Jaradat/ Consultant, Boycott National Committee and Palestinian Farmers Union / Rania Madi, United Nations Legal Advocacy Representative, Badil/ John Veron, Founder and Board Member, Article l Collective 
Moderator: Marya Farah, Legal Research and Advocacy Officer, Al -Haq

 

11 Janvier 2016

Rencontre avec Alexandre Najjar autour du “Dictionnaire amoureux du Liban” et de “Khalil Gibran”

Après avoir étudié au Liban au collège Notre Dame de Jamhour, il se rend à Paris où il suit les cours de droit des universités d’Assas et de la Sorbonne. Cette formation le conduit à se lancer dans une carrière d’avocat, spécialisé dans les domaines de la banque et de la finance. Peu à peu, Alexandre Najjar mobilise ses talents d’orateur pour défendre ses idéaux de justice sur la scène internationale – il donne de nombreuses conférences à travers le monde – et soutenir les richesses de la langue ou de la diversité culturelle, notamment entre la France et le Liban. Il occupe entre autres les fonctions de conseiller du ministre libanais de la Culture et de représentant du Liban auprès de l’Unesco, participe à des manifestations tels les Jeux de la francophonie.

Par ailleurs, il collabore aux rubriques littéraires de plusieurs magazines francophones et lancé L’Orient littéraire, supplément littéraire de l’Orient le jour en 2006. Alexandre Najjar a également publié plusieurs ouvrages, de l’essai ou roman en passant par la poésie, la biographie ou encore le guide pratique. Il écrit des scénarios pour le théâtre et le cinéma, et s’intéresse à la littérature jeunesse.
Son travail et son engagement ont été abondamment reconnus et récompensés, tout particulièrement par sa distinction en tant qu’officier dans l’Ordre des Arts et des Lettres.

15 Novembre 2016

Business and Human Rights in Palestine: The Many Facets of the Occupation lndustry

The UN Framework on Business and Human Rights: Overview and Case Study
Mieke Zagt. Chair of Article 1 Collective. Strategies for Justice

Financing Construction on Occupied Palestinian Land

Eness Elias, Research Coordinator. Who Profits Research Center

Exploitation of Palestlnian Natural
Resources: Legal Framework
Legat Research and Advocacy Officer, AI-Haq

Sun is Money: the Solar Panels lndustry and the lsraeli Occupation
Hadeel Badarni, Research Coordinator. Who Profits Research Center

Moderator:
Rania Madi, Senior Legal Advocacy Officer at Badil for the UN and EU

Business and Human Rights in Palestine: The Many Facets of the Occupation lndustry