Vous avez aimé un événement ?

Vous aimeriez retrouver le nom des artistes ou des intervenants ? Retrouvez toutes les activités passées en sélectionnant ci-dessous à gauche le jour à partir duquel vous souhaitez que s’affichent les archives :

Jun
27
Thu
2019
MON TISSU PRÉFÉRÉ @ Cinélux
Jun 27 @ 19 h 00 – Jul 1 @ 19 h 00
MON TISSU PRÉFÉRÉ @ Cinélux | Genève | Genève | Switzerland

La bourgeoisie de Damas avant la guerre, printemps 2011 : Nahla, 25 ans, est déchirée entre son ardent désir de liberté et l’espoir de quitter la Syrie et la menace quotidienne de la guerre.

Un mariage arrangé avec Samir pourrait la conduire aux Etats-Unis. Mais Nahla cherche le véritable amour et cherche refuge chez une voisine mystérieuse. Sur les traces de Belle de Jour et de Mille et une nuits, le film montre ouvertement et audacieusement, avec des images savamment composées et pleines de fantaisie, les bouleversements des idées de féminité et de masculinité au Moyen Orient.

 

Un film de
Gaya Jiji
Avec
Metin Akdülger, Manal Issa, Mudar Abbara
Pays France, Allemagne, Turquie 2018
Durée 1h35
Âge légal/suggéré 16/16
Genre Drame
Langue V.O. sous-titres français
Bande-annonce Mon tissu préféré

mer 26

jeu 27

ven 28

sam 29

dim 30

lun 1er

mar 2

/ 19h / 19h / 19h /
Jun
30
Sun
2019
RENCONTRE LITTÉRAIRE avec ATIQ RAHIMI @ Fondation Jan Michalski
Jun 30 @ 18 h 30

Atiq Rahimi
« Les porteurs d’eau »

Dans un parcours qui conjugue littérature et cinéma, Atiq Rahimi, né en 1962 à Kaboul, en Afghanistan, et établi aujourd’hui à Paris, traite avec force de thèmes majeurs du XXIe siècle : l’exil, le déchirement entre deux cultures, les «sales» guerres qui blessent le monde. Auteur de plusieurs romans, il reçoit le Prix Goncourt pour son premier ouvrage écrit en français, Syngué sabour (P.O.L, 2008), huis clos bouleversant entre un soldat afghan dans le coma et son épouse.
Son dernier livre, Les porteurs d’eau (P.O.L, 2019), croise le destin de deux Afghans en deux points du globe, emplis de rêves d’amour absolu, et dont la vie bascule sur fond de destruction des Bouddhas de Bâmiyân, ces immenses statues, plus que millénaires, anéanties par la fureur obscurantiste en mars 2001.

Dimanche 30 juin à 18h30
Rencontre en français, modérée par Oriane Jeancourt Galignani, rédactrice en chef de Transfuge
Entrée CHF 10.- | Sur réservation

Jul
6
Sat
2019
Concert – Amira Kheir @ Théâtre De l'Orangerie Genève
Jul 6 @ 20 h 30
Concert - Amira Kheir @ Théâtre De l'Orangerie Genève | Genève | Genève | Switzerland

Pour son premier passage en Suisse, Amira Kheir « The Diva of the Sudanese Desert », nous présentera son troisième album, Mystic dance, accompagnée de son groupe au complet. Son chant, en arabe, italien ou anglais, mêlé à la musique traditionnelle soudanaise, aux frénésies des polyrythmies est-africaines ainsi qu’aux mélodies mystiques nubiennes nous transportera dans un blues du désert unique et magnétique.

En collaboration avec Musiques en été.

 

Jul
29
Mon
2019
La Bâtie – Wajdi Mouawad – Tous des oiseaux -Théâtre @ La Cuisine – Théâtre de Carouge
Jul 29 @ 19 h 30 – Jul 31 @ 16 h 00

Wajdi Mouawad (Liban-France)

Tous des oiseaux est une promesse : celle d’un grand récit théâtral, d’un souffle tragique, d’une exploration des brûlures de l’histoire. Quand Eitan, scientifique allemand d’origine israélienne rencontre Wahida, étudiante arabe américaine, le jeune couple est loin d’imaginer l’onde de choc qu’il traversera, dynamité par la violence du monde, les luttes fratricides.
L’auteur, metteur en scène et comédien libano-québécois Wajdi Mouawad livre ici une fresque incandescente, portée par des interprètes polyglottes éblouissants de sincérité et de ferveur. Quête identitaire aux multiples rebondissements, Tous des oiseaux est un spectacle magistral : de bout en bout, nous sommes tenus en haleine, suspendus à leurs lèvres, à leurs gestes, à cette histoire qui se déroule mieux qu’un tapis, qui happe nos sens et ébranle nos âmes. La promesse est plus que tenue. Quelle ouverture de Festival !

Tous des oiseaux is a promise: the promise of a great play, of a tragic blast, of the exploration of history’s wounds. When Israeli-born German scientist Eitan meets Wahida, an Arab American student, the young couple is far from imagining the shockwave they will have to overcome, blown to pieces as they are by the violence of the world and fratricidal wars.
Lebanese/French Canadian author, stage director and actor Wajdi Mouawad delivers a red-hot fresco, carried by stunningly sincere and fervent multilingual performers. A soul-searching quest with multiple twists, Tous des oiseaux is a masterful show: from beginning to end, we are kept on tenterhooks, listening and watching intently as the story unfolds, gripping our senses and rattling our souls. The promise is kept. What a curtain-raiser for the Festival!

Jeu 29 août : soirée d’inauguration du festival

Un accueil en partenariat avec le Théâtre de Caro

 

 

Sep
20
Fri
2019
40 ans de l’Olivier – Fête de l’Olivier 2019 – 4ème festival des musiques arabes et méditerranéennes @ Alhambra-Genève
Sep 20 @ 18 h 00 – Sep 22 @ 23 h 55

Vendredi 20 septembre 2019 à 20h

Françoise Flore Atlan et l’orchestre de Fouad Didi

avec Farid Zebroune, Youcef Bedjaoui, Youcef Kasbadji, Madgid Sebillot

 

 

Vendredi 20 septembre à 22h

Sary et Ayad Khalifé

 


Samedi 21 septembre 2019 à 11h

 Brunch


Samedi 21 septembre 2019 à 15h

 “Pleine lune”  Spectacle de marionnettes, Ombres, animation vidéo

Karim Dakroub, Fida Hteit, Walid Dakroub,  Ekaterina Demidova, Sara Abdo, Adon El Khoury .


Samedi 21 septembre 2019 à 20h30

  Souad Massi et son ensemble,  concert « Oumniya ».


Dimanche 22 septembre 2019 à 20h    Le Trio Joubran  “The best of”

Samir Joubran (Oud) ,  Wissam Joubran (Oud),  Adnan Joubran (Oud), Valentin Mussou ( Violoncelle), Youssef Hbeisch (Percussions), Habib Meftah Boushehri (Percussions)


 

Nov
7
Thu
2019
Vernissage de l’Exposition des peintures de Hamda Dniden – حمدة ديدن (Tunisie) @ Galerie de l'ICAM - L'Olivier
Nov 7 @ 18 h 00

L’Exposition se poursuivra du 8 au 30 novembre 2019

Hamda Dniden : Peintre de Sidi Bou Said

De: Houcine Tlili 

On pourrait volontiers adapter l’adage du petit prince et de son renard en évoquant Hamda Dniden. Au creux de la colline de Sidi Bou Saïd, derrière la seule porte jaune du village, dans son minuscule atelier, le plus discret de nos peintres poursuit dans le calme et la sérénité un parcours fait de belles fulgurances. On le rencontre au rythme qu’il a fixé, fidèle à la galerie qu’il a privilégiée dans les vergers de la Soukra. Et suivre son parcours n’est pas dénué de surprises. Des constantes dans son travail. Une addiction assumée à ses géantes, femmes antiques, déesses titulaires, que l’on a pu comparer à tort à Botero, mais qui, récusant l’anecdote, s’affirment en majesté, idoles terriennes, telluriques, à la puissance sourdement inquiétante. Une complaisance affirmée pour les portraits de familles, les tableaux de foules, les agrégats compacts de personnages imbriqués, impliqués dans des alliances fœtales, soudés dans des fusions primaires.

 

 
 
 

Né en 1944 à Sidi Bou Said

  • 1963 candidat libre à l’Ecole des Beaux Arts de Tunis
  • 1982 Prix de la Fondation Konrad-Adnar en Allemagne
  • 1984 1er Prix Picasso de l’Institut Hispano-Arabe de la Culture de Madrid
  • 1984-1985-1993 séjours à l’étranger(Espagne, Sénégal, Allemagne)
  • 1995 Prix de la meilleure œuvre de la Ville de Tunis
  • 2000 séjour à la Cité des Arts à Paris
  • 2004 Décoration du mérite culturel
  • De 1968 à 2003 plusieurs expositions personnelles à Tunis
  • 2015 rétrospective au Palais Kheireddine-Tunis
  • De 1985 à 2O14 participations à plusieurs expositions collectives à Tunis et à l’étranger: 2000- Exposition Universelle d’Hanovre, 2010-Semaine culturelle en Chine.
  • 2018 exposition personnelle à la galerie Kalysté-Tunis