La cité inique – Kamel Hussein

Pour la première fois, un penseur musulman imagine le procès de Jésus. Sous le titre mystérieux de «La Cité inique», Kamel Hussein, dans son récit du Vendredi Saint, éclaire les acteurs de ce grand drame : les Juifs, les Apôtres et les Romains. Publiée en hommage à l’auteur, pionnier du dialogue islamo-chrétien, à l’occasion du 40e anniversaire de sa disparition, cette nouvelle édition est augmentée de deux chapitres inédits en français, traduits ultérieurement par Roger Arnaldez pour la revue «Islamochristiana». Elle répond, enfin, au désir exprimé par l’auteur de présenter aux lecteurs français l’intégralité de sa méditation.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire