Dictionnaire amoureux de l’Islam – Malek Chebel

Dans un langage simple et efficace, le Dictionnaire amoureux de l’islam est un ouvrage qui s’impose aux érudits et aux curieux comme la clé pour comprendre le vécu musulman et la sensibilité orientale. Depuis les attentats du 11 septembre 2001 et ceux de Charlie Hebdo et du Bataclan, l’islam a été planétairement mis à l’index, et les musulmans ont été tenus de justifier de leur bonne foi. En Occident, cette religion inspire parfois la suspicion voire l’incompréhension, et les débats qui l’abordent sont légion. Malek Chebel aborde ici avec la plus grande liberté l’ensemble des questions, même difficiles, qui ont trait à l’islam, comme le réformisme musulman, la répudiation des femmes, le voile ou la sexualité. Mais cet authentique vagabondage amoureux est aussi un livre d’histoires et un recueil de plaisirs dont les entrées sont autant d’invitations au voyage : désert, littérature, peinture, Alhambra… Lettre après lettre, il décline les mille et un raffinements qui fascinent tant. Anthropologue des religions et spécialiste du monde arabe, Malek Chebel a illustré et défendu à travers ses divers ouvrages, qui sont tous des références, une conception de l’islam compatible avec la modernité. ” Un ouvrage qui s’impose aux érudits et aux curieux comme la clé pour comprendre le vécu musulman et la sensibilité orientale. ” La Vie ” Plus de 300 entrées qui réenchantent l’islam, sa doctrine, ses pratiques et ses fantasmes. ” Le Point

Prix : 23CHF

Le Moyen-Orient selon Joe Biden – Hasni Abidi

Le Moyen-Orient est-il démocrate ou républicain ? L’arrivée de Joe Biden à la Maison Blanche provoque des réactions contrastées dans la région. Certains Etats redoutent une rupture dans la politique étrangère américaine, d’autres relativisent l’impact d’une nouvelle administration et évoquent une redéfinition des choix et des priorités de la politique américaine au Moyen-Orient. La décision de Joe Biden de faire appel à Antony Blinken pour le département d’Etat et à Jake Sullivan pour la direction de la Sécurité nationale dénote une volonté de traduire en partie les promesses électorales en matière de politique étrangère : le retour à l’approche multilatérale, une collaboration étroite avec les alliés traditionnels de Washington et la préservation des intérêts américains. Le président américain change, mais les intérêts américains au Moyen-Orient ne changent pas.

Prix : 31CHF

Plaidoyer pour les Arabes – Fouad Laroui

En 1884, Gustave Le Bon écrivait : ” Au point de vue des civilisations, bien peu de peuples ont dépassé les Arabes. ” Du VIIe au XIIIe siècle, la civilisation arabe a été en avance sur toutes les autres, innovant dans tous les domaines. Mais, par ignorance, racisme ou ethnocentrisme, ces avancées sont aujourd’hui niées ou minimisées. Ainsi s’est creusé ce profond fossé entre l’Occident et les Arabes qui nourrit aujourd’hui la méfiance, le ressentiment et l’incompréhension réciproque. Dans ce plaidoyer vibrant et argumenté, Fouad Laroui tente de redonner à la civilisation arabe la place qui est la sienne, tout en demandant aux pays arabes de redevenir dignes de leur passé.

 

Prix : 34CHF

Guerrier de la paix. Irak, Syrie, Jordanie, Ethiopie, Arménie, Pakistan : un volontaire aux côtés des chrétiens menacés / Alexandre Goodarzy

En 2015, la guerre en Syrie entre dans sa quatrième année. Face à la montée des périls en Orient, de jeunes volontaires ont répondu à l’appel : porter secours là où les chrétiens sont en danger. Alexandre Goodarzy est l’un d’entre eux. En 2014, ce jeune professeur d’histoire-géographie rejoint l’association SOS Chrétiens d’Orient. D’une révolution contre la dictature, la guerre en Syrie s’est transformée très vite en guerre religieuse où les chrétiens sont en première ligne, pris en tenaille entre un régime qui se durcit et des groupes islamistes de plus en plus sanguinaires. De Damas à Alep, des villes chrétiennes de Mhardeh aux portes de Palmyre, du krak des Chevaliers au Kurdistan, Alexandre Goodarzy va découvrir une autre Syrie. Une Syrie qui refuse la mainmise de Daech et d’Al-Nosra, qui se bat contre les Frères musulmans et leurs bailleurs de fonds, la Turquie, le Qatar et l’Arabie saoudite. Avec son équipe, Alexandre Goodarzy va multiplier les projets de développement sur place avant d’élargir leur mission à d’autres pays : Ethiopie, Pakistan, Irak, Arménie, Jordanie… partout où les chrétiens sont en danger. Jusqu’à ce jour de janvier 2020, où Alexandre Goodarzy et trois de ses collègues sont enlevés à Bagdad… Alexandre Goodarzy parcourt depuis une vingtaine d’années les pays du Proche-Orient et de l’Asie centrale. Il a vécu de 2015 à 2020 en Syrie. Il est aujourd’hui directeur adjoint des Opérations – responsable Développement chez SOS Chrétiens d’Orient.

 

Prix : 25CHF

Comment réussir sa migration clandestine / Salim Zerrouki

Comment dénoncer ce que l’Europe veut à tout prix ignorer ? L’Algérien Salim Zerrouki utilise un humour cinglant, noir, horriblement grinc ? ant et dérangeant pour raconter ce que l’Europe appelle ” crise migratoire ” et regarde comme une menace. Selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), près de 17 000 personnes sont mortes ou disparues en Méditerranée depuis 2014. En réalité, elles sont bien plus nombreuses. Parmi les migrants qui meurent chaque année dans le monde, près de trois sur quatre perdent la vie aux portes de l’Europe. Salim Zerrouki tente de réveiller le peu d’humanité qui sommeille en nous. Alors que l’Union européenne finance des garde-côtes libyens chargés de ramener les migrants dans les camps de détention, qu’elle empêche les ONG de secourir les embarcations en perdition en Méditerranée, Salim Zerrouki s’efforce – ; quitte à choquer – ; de nous faire prendre conscience de nos responsabilités. Comment réussir sa migration clandestine délivre des conseils essentiels pour survivre à la noyade, aux viols, à la torture, au vol d’organes. Neuf histoires indépendantes. Toute ressemblance avec des faits réels n’est pas fortuite…

 

Prix : 21CHF

Adam : L’attraction du pire / Séraphin Alava & Remedium

Un roman graphique pour comprendre le processus de radicalisation à travers les yeux d’un jeune garçon. ” Adam. L’attraction du pire ” raconte l’histoire d’un jeune en prison, qui revient sur tous les éléments qui l’ont mené là où il est. La sensation d’enfermement et de flashback est extrêmement bien rendue par le talent sobre de Remedium. Un roman graphique qui propose au lecteur une véritable introspection d’un jeune garçon par Daesh. Cet ouvrage est accompagné d’un dossier pédagogique et de pistes éducatives à destination des jeunes, des parents et des enseignants. Avec le soutien du CIPDR (le Comité Interministeriel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation).

 

Prix : 24CHF

961 heures à Beyrouth (et 321 plats qui les accompagnent) / Sekiguchi Ryoko

Je suis restée à Beyrouth presque un mois et demi, du 7 avril au 15 mai 2018, 961 heures au total. Je voulais réaliser le portrait de la ville à travers la cuisine : les gestes de ceux qui la font, les histoires racontées par les Beyrouthins… La cuisine est le seul outil que je possède pour me rapprocher d’une ville. Tant qu’il y aura des gens pour la préparer, dans leur pays ou en terre d’exil, pour prendre des forces. Pour une table idéale.

 

Prix : 30CHF

Mon Port de Beyrouth : C’est une malédiction, ton pauvre pays ! / Lamia Ziadé

L’auteure raconte comment elle a vécu l’explosion du 4 août 2020 qui a ravagé le port de Beyrouth et ses alentours. En contact avec sa famille et ses amis vivant sur place, elle note dans un carnet intime leur témoignage et leur colère qu’elle associe à des illustrations.

 

Prix : 38CHF

Lisa et Mohamed : Une étudiante, un harki, un secret… / Julien Frey & Mayalen Goust

Paris, juin 2000. Lisa, étudiante, loue une chambre chez le vieux Mohamed. Retraité veuf et bourru, Mohamed est un ancien harki, un supplétif de l’armée française en Algérie. Lisa et Mohamed ignorent encore que leur rencontre va faire ressurgir le passé. Celui des harkis. Ces hommes qui n’ont aujourd’hui toujours pas le droit de retourner en Algérie. Après L’oeil du STO, Julien Frey continue son travail de mémoire des zones sombres de notre passé en abordant avec sensibilité la question encore douloureuse des harkis. Le travail en couleur de Mayalen Goust en souligne toute l’humanité.

 

Prix : 34CHF