Le monde d’après : les Syriens ne seront pas entendus, selon le romancier Khaled Khalifa

« Rien ne va changer, la guerre va se poursuivre », déplore l’Alépin de 56 ans, un des écrivains les plus connus de Syrie.

OLJ/AFP/Maher AL MOUNES / le 14 juin 2020 à 10h25

Retrouver l’article original dans l’Orient le jour

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire