Les divinités / Parker Bilal

Howard Thwaite, promoteur immobilier arrogant et influent, a lancé le projet Magnolia Quays à Battersea, face à la Tamise. Appartements de luxe. Au petit matin, avant l’arrivée pour l’embauche des travailleurs clandestins syriens, soudanais etc., le gardien kurde découvre sur le site les corps d’un homme et d’une femme ensevelis vivants sous un monceau de pierres au fond d’une profonde excavation. L’épouse du promoteur, galeriste chic, et un collectionneur d’art, citoyen français d’origine japonaise, sont identifiés. Pour mener l’enquête, Calil Drake, inspecteur marqué par son expérience de la guerre en Irak, et Ray Crane, psychologue anglo- iranienne. Il est musulman, elle est juive. Ils ne sont blancs ni l’un ni l’autre. Cela ne facilitera pas leur tâche auprès de l’establishment. Crane envisage un lien possible avec la lapidation, châtiment prévu par la charia. Drake lorgne du côté de la cité multiraciale de Freestone et s’intéresse à l’incendie criminel d’une mosquée jadis synagogue. Sur fond de tensions communautaires et d’argent nouveau venu d’ailleurs, Bilal dresse le portrait cinglant d’une société anglaise divisée, agressive et raciste, dont les repères traditionnels sont brouillés.

 

Prix : 35chf

0 replies

Leave a Reply

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Leave a Reply