Les Garçons de l’amour / Ghazi Rabihavi

Djamil est le fils unique de Hajji, riche propriétaire musulman de la région d’Abadan, père également de nombreuses filles. Le jeune homme jouit d’une formation scolaire, un privilège dans son milieu social, hérite du violon de son grand-père et caresse en secret le rêve de devenir danseur. Durant une fête de noces, il fait la connaissance de Nadji, dont il tombe follement amoureux. La vie des deux garçons, en butte à leur famille et à toute la société, bascule, en pleine révolution islamique, dans une errance de près de deux ans qui s’achève par un retour à la case départ, en pleine guerre entre l’Irak et l’Iran, et. . . à la prison. Postface de Christophe Balaÿ. Un très beau roman. La littérature, quand elle est ainsi juste et limpide, fait passer comme rien d’autre la réalité d’un pays. Et cela dans une douceur désarmée, une sincérité nue. Le Point. Une poignante histoire d’amour, de mort et d’exil. Le Monde des livres. Traduit du persan par Christophe Balaÿ.

 

Prix : 15chf

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire