Ainsi parlait ma mère – Rachid Benzine

Chaque fois qu’elle a besoin d’apaisement, la mère du narrateur, ne sachant pas lire, lui demande de lui faire la lecture du roman «La peau de chagrin» de Balzac.

A travers cet ouvrage, ce dernier prend conscience de la puissance de la littérature. Premier roman.

 

Prix : 22chf

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire