L’empoisonneur de Bagdad – Hélène Calvez

Le Prince des Ténèbres se dirige vers Bagdad où Shams, personnage très important de l’Empire abbasside, est mort empoisonné dans une pièce close, après avoir clamé que l’écriture avait un pouvoir. Shams avait-il découvert l’alphabet divin, celui qui a permis à Dieu de nommer les choses, les faisant ainsi exister ? S’est-il trompé dans l’élaboration du talisman de la bonne fortune ? Mandaté par l’archidiacre de Tolède qui veut créer la Bête de l’Apocalypse à l’aide de cet alphabet ; supplié par Maïmonide de détruire les lettres divines avant que leur propagation sur Terre ne conduise les hommes à leur perte, le Prince des Ténèbres se heurte à l’irrationnel alors qu’il l’affirme que ce décès énigmatique a une solution simple⦠fort simple.
Bien évidemment, il se trompe, car il est une magie que le monde chrétien en cette fin de XIIe siècle ne connaît pas : la magie des lettres.

 

Prix : 31CHF

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire