La route du sel – Sur les traces des caravanes / Lazare Mohamed

Azalaï, c’est le nom que donnent les Touaregs à ces mythiques caravanes de dromadaires qui traversent le désert depuis des siècles. Beaucoup de familles dépendent de l’industrie du sel pour vivre. Malgré les dangers du Sahara et la guerre, les mineurs continuent de se rendre dans les mines de Taoudéni, à 750 km au Nord, pour y déterrer ce que l’on appelle là-bas l’or blanc. Six mois de travail entre Octobre et Mars, loin de leur famille, loin de la civilisation et du confort qu’elle apporte. Lazare Mohamed est un artiste photographe franco-algérien basé à Paris. Son travail s’articule autour des zones de conflits qu’il choisit de représenter en s’inspirant de la culture, de l’histoire et de l’art du pays dont il parle. Il a présenté ses photographies dans divers institutions dont l’institut du Monde Arabe de Paris ou encore l’Institut Tomie Ohtake à Sao Paulo au Brésil et a été lauréat de divers bourses et prix.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire